04 juillet 2011

Kjendis

Tu pars, tu cours, tu voles et t'as les idées dans le vent

Tu laisses la foule au sol acclamer ton air important

On rit, on pleure on hurle et toi tu es là simplement

La nuit, des rêves glauques te réveillent tout transpirant

 

T'en as parlé au psy il t'a dit relativisez

Les gloires de ce monde comme chacun tu en rêvais

L'univers à ta solde, la galaxie à ta portée

Ton lit te semble étroit, les insomnies, t'es harassé

 

Un jour tes idées fânent, l'information est confirmée

Un grand innovateur doué d'un talent insolent

A assombri Paris son ombre planant sur le temps

Le fait divers concis de ton trépas est expédié

Posté par paronomases à 21:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Kjendis

    En ce 4 juillet, pile le soir où je retourne sur ton blog après plusieurs semaines sans l'avoir guetté, y'a un nouvel article ! À croire que nos cerveaux sont reliés par l'amitié !

    En tout cas dans celui-ci on retrouve ton style rappeur chirurgical, tac tac tac, c'est le flow drassebien qui est dans la place, yeah ! J'aurais juste aimé que ce soit un peu plus long, mais toi-même tu sais.

    Bonne continuation et à bientôt j'espère !!! (snif pour le changement de programme)

    Posté par Lucas, 04 juillet 2011 à 22:22 | | Répondre
Nouveau commentaire