06 mai 2011

Flyktig

L'horloge, le chronomètre, tous leurs apprêts,
Et l'homme, en mauvais maître, qui court après.

J'ai rassasié le matin,
Honoré l'après-midi,
La journée touche à sa fin,
Que me chantera la nuit ?
Que murmureront mes rêves ?

Au lointain, un clocher, retentit...
Signifie-t-il une trêve ?
Non.

Posté par paronomases à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Flyktig

Nouveau commentaire